queenofnonsense: (Default)
Une raison de plus de quitter la réalité complètement, une des raisons de me couper du monde. Plus tant envie d'écrire, depuis la semaine dernière. Mais bon... Je me contente de me réimaginer la scène, un arc et un carquois de flèches en plus, et de faire regretter à l'imbécile qui m'a volé l'objet dans lequel j'avais le plus de réflexions personnelles emmagasinées, le plus de méthodes de décrocher. (Et le plus de méthodes de m'accrocher à la réalité virtuelle, je suppose.)

Alors maintenant mon portefeuille est vide. Mais pour ce que ça change... Un portefeuille, ça ne m'aide ni à écrire, ni à planifier des projets, et encore moins à ignorer le ciel gris de tous les matins (sauf ceux où il ne fait gris que dans ma tête).
Une pièce du soundtrack de quelque film d'aventure, ça accompagne bien une flèche bien tirée.
queenofnonsense: (Default)
La vie est belle, ce matin. Il faisait clair à 5h59 (peut-être plus tôt, mais j'étais pas réveillée pour le voir). La fatigue accumulée d'années à être un oiseau de nuit (ou peut-être un hamster) s'est enfin décidée à me quitter.
Ça sent le printemps et le café vanille-noisette (de la cafétéria, au goût âpre mais à l'odeur rassurante), et le lychee tea qui m'a réveillée.
Je suis fébrile, à moitié par la surdose du stimulant le plus socialement accepté et à moitié par l'émission de radio du cours du matin.
Mais la vie est bleue et blanche, avec des couleurs de ville en background. Pas tout à fait Rainbow Dash (j'ai aucune idée à quoi ça fait référence, juré craché*), juste sourire framboise et brun café.
Aussi terre à terre que je peux l'être.

*Et j'ai tendance à mentir, dans la réalité des gens normaux.
queenofnonsense: (Default)
Bon matin, à midi. Heureuse (et échevelée) de vous rencontrer. Je n'ai pas de nom, mais vous pouvez m'appeler n'importe quoi. Mam'zelle, ça me va bien. Madame, parce que je fais plus vieille que mon âge, physique ou mental. Ô combien plus que mon âge mental.
Je ne ferai pas de vraie présentation. Je parle. Énormément. J'écris tout autant, en deux langues même si je vous assure que je n'en ai qu'une en bouche. Je suis fièrement franglophone, à mi-chemin entre mes deux langues (toujours figurées, je le jure), en perdant une quand je parle trop l'autre, so I speak both at the same time.
J'étudie l'histoire de l'Art, parfois, quand je m'en rappelle, mais je suis terrible à la discipline. Trop rêveuse pour quitter un monde parfait à six heures du matin, alors ça m'arrive de n'être rien du tout. Un peu trop idéaliste, aussi, trop pour m'incruster dans un monde sans coeur, juste assez pour tomber de soixante étages (figurés, eux aussi) quand ce monde me rappelle que l'humanité n'est pas ce que je voudrais qu'elle soit. Alors je rêve encore plus, dans un univers candy violet où la gravité existe mais les lois de la logique sont constamment défiées.
Je suis peut-être une grande enfant, mais c'est toujours mieux que d'être avalée par la réalité en essayant d'être adulte.

Profile

queenofnonsense: (Default)
Queen Of Nonsense

February 2012

S M T W T F S
   1234
567 89 1011
12131415161718
1920 2122232425
26272829   

Style Credit

Syndicate

RSS Atom
Page generated Sep. 25th, 2017 04:19 am
Powered by Dreamwidth Studios

Expand Cut Tags

No cut tags